Billet d'humeur

Vers l’Abolition de la viande?

abolition

Aujourd’hui billet d’humeur concernant une cause qui m’est devenue chère…

~ La vie animale ~

Adopter Maïa a été le déclencheur de ma réflexion sur les animaux. Lorsque j’ai sauvé ma poupette, qui mourrait de faim sous des tôles, je me suis dis… Mais qui l’aurait pleurée si elle était morte? Qui se serait soucié de son sort si je ne lui avais pas donné à manger et attrapée? Pour beaucoup ce n’est pas grand chose, mais je me suis rendue compte que sa vie à elle a été irrémédiablement changée.
Ma réflexion est donc allée plus loin… Qui fait grand cas de ces animaux, qui, relégués au statut d’objet de consommation, sont élevés dans des hangars sans avoir un jour goûté à la tendresse d’une mère, au lait maternel, sans connaître la saveur de ce qui est censé être leur nourriture, l’herbe? Qui se soucie de leur mort cruelle, parfois monstrueuse, dans ces abattoirs dont nous faisons si peu de cas?
Ne sont-ils pas des êtres vivants, capables de ressentir l’amour, la peur, l’attachement, la compassion, la douleur? Nous nous disons Espèce dominante, mais qu’avons nous fait? Avons nous respecté la terre qui nous nourrit? Avons nous respecté les autres formes de vie qui nous accompagnaient dans cette grande aventure qu’est la vie sur terre? Non.
Nous les avons exploités, tout comme nous nous exploitons entre nous. Allant jusqu’à provoquer l’extinction d’espèces pour notre seul profit, notre avidité, notre besoin de possession.

Ghandi est un maître à penser en la matière, arguant que l’on reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux.

On est au ras des pâquerettes les enfants, on est au ras des pâquerettes! Le petit colibri que je suis a décidé de ne plus manger de viande pour faire quelque chose de positif pour notre planète. Beaucoup d’autres colibris font de même, et doucement nous changeons la face du monde.
Si vous cherchez des données économiques etc… Vous en trouverez une foultitude (ahh je l’ai casé) sur le net. Et je ne ferai que rabâcher la même chose, ce qui ne sert à rien.

Pour les personnes désirant continuer à manger de la viande, je vous conseille de visionner le complément d’enquête de jeudi dernier. Très intéressant, pour les consommateurs comme pour les végéta*iens, il nous donne de bons conseils.

Le seul que je pourrai vous donner moi, c’est de consommer moins, mais mieux. De ne plus acheter votre viande en supermarché, ces marchands de viande élevée au soja OGM et bardée d’antibiotiques et autres saloperies. Privilégiez les circuits courts, achetez directement chez l’éleveur (certains proposent des caissettes). Et choisissez des animaux qui ont mangé de l’herbe, des veaux qui ont tété leur mère, faites vivre vos ‘paysans’ plutôt que les usines à vache.
Choisissez des produits qui vous nourrissent et pas ceux qui ne sont là que pour les intermédiaires s’en mettent plein les poches.

Forcément je ne peux que vous encourager à devenir végétarien, puis végétalien, mais ça… C’est votre choix comme dirait une très célèbre présentatrice qui a malheureusement eu recours à une chirurgie esthétique qui ne lui a pas réussi (point de vue personnel bien fur)

Moi, je ne peux que vous donner matière à réfléchir.

Bonne nuit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s